Nos compétences
Psychologie du travail

Pourquoi l’intervention d’un psychologue du travail ?


Dans un monde en pleine mutation et dans un contexte de compétition économique exacerbée, la psychologie du travail et des organisations présente une approche indispensable.


Aux astreintes physiques traditionnelles se sont progressivement ajoutées des contraintes psychologiques. À l’avenir, les entreprises qui auront le plus de chances de réussir seront celles qui aideront les individus à faire face au stress et qui sauront organiser le milieu de travail afin qu’il soit mieux adapté aux aptitudes et aux aspirations de chacun de ses employés. En effet, à mesure de la tertiarisation de l’économie d’une part, et de la meilleure prise en compte de la pénibilité physique du travail par les progrès de la mécanisation d’autre part, les problèmes de souffrance psychologique au travail impactent la productivité de l’entreprise, où les tâches intellectuelles et relationnelles deviennent prépondérantes. En conséquence, la santé psychologique au travail est une problématique qui préoccupe de plus en plus les organisations. Une entreprise dont les salariés souffrent de troubles psychologiques ou plus simplement de manque de motivation perd en productivité et en efficacité.


Par ailleurs, la violence au travail est un phénomène préoccupant en forte progression. Ses répercussions sur la santé (en particulier dépressions nerveuses et atteintes cardio-vasculaires) font l'objet d'études menées par les médecins et les psychologues du travail. Ils témoignent des pathologies nouvelles qui touchent aujourd'hui toutes les catégories de salariés. On est passé de la notion de contrainte physique à la notion de contrainte morale. Les entreprises et les pouvoirs publics ont été ainsi conduits à prendre des mesures pour prévenir et tenter de réduire les conséquences des pathologies psychologiques au travail que les profondes transformations du milieu du travail (restructuration à répétition, délocalisations, fusions, acquisitions, etc.) alliées à une rapidité de l'information qui dicte des réponses/réactions " en temps réel " font croitre en fréquence et en gravité inexorablement.


Les enjeux majeurs qui occupent une place centrale dans l’exercice de la profession de psychologue du travail sont :

  • la santé au travail, le stress et l’épuisement professionnel
  • la lutte contre le harcèlement moral ou sexuel
  • les méthodes de résolution de conflits et malentendus qui enveniment les relations
  • l’amélioration des communications internes
  • la formation et l’accompagnement des cadres et des collaborateurs
  • l’aide à la gestion de l’emploi et de la carrière (bilans de compétences, etc.)
  • le développement organisationnel et la facilitation des changements dans le travail
  • la formation des groupes et l’animation d’équipe

Le psychologue du travail intervient dans les domaines suivants :

  • recrutement, évaluation, sélection, intégration, orientation
  • formation : gestions des relations interpersonnelles, management, communication, cohésion d’équipe, motivation et bien être au travail.
  • conception des postes et aménagement des conditions de travail créant un environnement qui stimule le moral et la productivité, gestion de personnel (motivation, implication, attitudes, management, travail en équipe et réussite du groupe, conflits …),
  • prévention des pathologies au travail : stress, harcèlement, burn out …

Les psychologues, dont la simple évocation du nom a trop longtemps été associé à la folie et provoque encore des réactions de peur, a un rôle primordial à jouer pour gagner la bataille de la mondialisation économique.